Communiqué

Sur le chemin des victoires

Les délégués de l’Abitibi-Témiscamingue en route vers le congrès

Amos, le 7 septembre 2017 — Les délégués de l’Abitibi-Témiscamingue prendront la route dans les prochaines heures en vue du 17e Congrès national du Parti Québécois où des centaines de propositions porteuses pour l’avenir du Québec seront discutées, débattues et adoptées.
 
À quelques heures de son départ pour Montréal, le président du Parti Québécois d’Abitibi-Témiscamingue, Gabriel Massicotte, est fébrile. « C’est tout un travail que nous avons accompli d’abord dans les trois circonscriptions et lors du congrès régional. Déjà, je sais que nous apportons avec nous des propositions qui reflètent la volonté régionale et qui mettraient un terme à des années d’incompréhension et de rabaissement des régions », a-t-il déclaré.
 
Ce congrès reflète ce qu’est le Parti Québécois : un grand Parti qui ne souhaite pas simplement organiser des élections. « Ce que nous sommes, grâce au millier de militants répartis partout sur le territoire du Québec, c’est une machine à idées porteuses et novatrices. Au cours de son histoire, le PQ a permis des avancées sociales et économiques majeures, et ce, grâce aux propositions discutées dans les congrès », a poursuivi M. Massicotte.
 
Pour le président Gabriel Massicotte, le travail du prochain week-end sera d’autant plus important que les 15 années de règne libéral presque ininterrompu ont fait mal au Québec et à la région de l’Abitibi-Témiscamingue. « Il nous faudra proposer des idées à la hauteur des défis d’aujourd’hui. Le nationalisme économique fort que nous proposons est certainement l’un des moyens de s’élever et de retrouver notre leadership régional », a conclu le président du Parti Québécois d’Abitibi-Témiscamingue.

 
 

Partager :